Clarinettes : un instrument de musique originaire d’Égypte !

La clarinette est un aérophone qui se caractérise par la présence d’un anche battante simple et d’une perce cylindrique. L’anche simple est une languette fixée sur une rigole de plus petite dimension, sur laquelle elle vient battre et qu’elle obture périodiquement en vibrant. Originaire d’Égypte, où on la trouve dès le troisième millénaire avant notre ère, elle s’est répandu en Afrique du Nord et en Europe à partir du Moyen âge.

Clarinettes

Des clarinettes

La clarinette est rare en Asie et en Amérique du Nord, mais elle apparaît sous des aspects variés en Afrique noire et dans certaines régions d’Amérique du Sud (Amazonie). L’anche peut être directement découpée dans le tuyau de l’instrument. Dans ce cas, la clarinette est dite « idioglotte ». Elle peut aussi être rapportée et attachée par une ligature, et elle est alors dite « hétéroglotte ». Cette anche peut être directement tenue dans la bouche ou protégée par uneembouchure.

Il existe des clarinettes multiples, doubles, triples et même quadruples. La combinaison de tuyaux mélodiques et d’un bourdon est fréquente : c’est le cas de la clarinette de Sardaigne, le launeddas (triple) ou de l’Arghoul arabe (double). Les tuyaux d’une clarinette multiple peuvent être de longueurs inégales, comme ceux de la clarinette du Brésil, l’Urua, dont certains peuvent dépasser 2 m. Ils peuvent aussi se terminer par un pavillon conique en corne qui sert de diffuseur. Ce dernier type de clarinette se rencontre en particulier en Afrique du Nord.

instrument de musique Égypte : la clarinette